Ethics & Boards in the media

26 % de femmes aux postes à responsabilité en France ! Si le nombre de femmes progresse dans le top management et les conseils d'administration, ce n'est pas encore la parité.
Les comex des sociétés du CAC 40 comptent en moyenne 8,5% de femmes. Explications sur le degré de résistance de ce "plafond de verre".
L'observatoire Ethics & Boards a mis à jour ses données : les groupes du CAC 40 comptent 24,3 % de femmes administrateurs élues en AG ; les sociétés du SBF 120 22,5 %. Ce qu'en dit Pascale Auger, administratrice indépendante et présidente du comité d'audit de Manutan International.
La part des femmes dans les Conseils d'administration des sociétés du CAC40 est passée de 11% en 2009 à 24,3% en 2012, d'après une étude de l'Observatoire Ethics & Boards. L'indice parisien passe ainsi de la dernière position sur la parité, face à l'indice boursier londonien (FTSE) et new-yorkais (DJIA), à la première...!
Leur part est passé de 11% à plus de 24% entre 2009 et 2013. La part des femmes dans les Conseils d'administration des sociétés du CAC40 est passée de 11% en 2009 à 24,3% en 2012, d'après une étude de l'Observatoire Ethics & Boards.
Ethics & Boards, observatoire international de la gouvernance des sociétés cotées, commente la publication du rapport d’information sur la transparence de la gouvernance des grandes entreprises présenté le 20 février par les députés Philippe Houillon (UMP) et Jean-Michel Clément,(SRC).L'observatoire apporte un éclairage chiffré sur trois des principales propositions figurant dans le rapport.
"La part de la rémunération variable augmente dans la rémunération des grands patrons du CAC 40. Elle est passée, en moyenne, de 46 à 50% de la rémunération globale."
"Comment ouvrir les conseils d’administration des grandes entreprises cotées en bourse à davantage de femmes? Pour “madame figaro”, l’observatoire Ethics & Boards décrit l’approche anglo-saxonne, un modèle du genre! Sortons, nous aussi des sentiers balisés et ouvrons les portes à de nouveaux profils. Les candidates ne manquent pas…"
"Selon une étude d'Ethics & Boards à paraitre, dix-sept sociétés du CAC 40 ne comptent aucune femme à leur comité des nominations"
"La France est plutôt bonne élève en termes de féminisation des conseils d'administration. Avec 24 % de femmes dans les conseils des groupes du CAC 40, elle se situe au niveau des meilleurs, notamment les pays nordiques, loin devant l'Allemagne et le Royaume-Uni (16 %) et loin devant la moyenne des pays de l'UE (14 %). "
23,9% de femmes dans les Conseils d'Administration.
"Des femmes aux postes stratégiques des grandes entreprises, une illusion? Dans bon nombre d'entre elles, elles font encore figure d'exception. EADS est le plus mauvais élève du classement de l'observatoire Ethics & Boards. Veolia, Vinci ou Alstom n'ont pas grand-chose à lui envier. En images, la suite des entreprises les plus machos du CAC40."
"Leurs comités exécutifs comptent moins de 9% de femmes. A la veille du huitième «Women's forum for the economy and society», qui réunira à Deauville à partir de mercredi les femmes les plus influentes du monde, l'observatoire de la gouvernance Ethics & Boards publie un baromètre de la parité dans les instances dirigeantes des sociétés du CAC 40. "
"À deux jours de l’ouverture du Women’s Forum, Ethics & Boards, Premier Observatoire International de la gouvernance des sociétés cotées, vient de publier un baromètre de la parité dans les instances dirigeantes des sociétés du CAC 40. Nous nous sommes ici intéressés aux acteurs de la bancassurance, à savoir BNP Paribas, Société Générale, Credit Agricole et AXA. Les femmes qui veulent se faire une place tout en haut de la hierarchie du secteur sauront à quoi s’en tenir."
"82 % des petits actionnaires souhaitent être consultés sur ce thème à l'occasion des assemblées générales. La rémunération des patrons... Le sujet est porteur en ces temps de campagne électorale. Il devrait animer également plus d'une assemblée générale (AG) des actionnaires des entreprises du CAC 40, dont la « saison 2012 » s'ouvre, jeudi 5 avril, avec le groupe de luxe LVMH. Le thème est sensible. On l'a vu avec les vives réactions qu'a suscitées l'attribution, en mars, d'un bonus de 16,2 millions d'euros à Maurice Lévy, patron de Publicis. Les associations de petits porteurs réclament d'ailleurs le droit de voter en AG sur ce sujet."
Your Internet Explorer version is outdated. Upgrade it, or download Google Chrome for a better experience.