Ils parlent de nous...

Selon le nouveau baromètre IFA/Ethics & Boards, les entreprises du CAC 40 et du SBF 120 ont devancé l’appel de la loi Rixain sur les quotas dans les Comex et les Codirs. La France figure désormais aux meilleures places sur ces questions.
Ce vendredi 1er mars, les entreprises doivent déclarer les résultats de leur index de l’égalité professionnelle qui permet notamment de mesurer les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes dans les entreprises.
Que ce soit du côté des instances de direction ou des conseils d'administration, la féminisation des plus hautes sphères des entreprises françaises atteint un niveau inédit en 2024, selon une étude de l’Institut français des administrateurs et d’Ethics & Boards. 45% des entreprises du CAC 40 respectent déjà l'obligation fixée par la loi Rixain de 30% de dirigeantes au sein des comex, applicable en 2026.
L'Institut français des administrateurs-IFA et Ethics & Boards ont publié une étude intitulée "Où en est la mixité des instances dirigeantes ?". En voici la synthèse. "Mixité dans les conseils et les comex En 2024, la représentation des femmes dans les conseils d'administration des entreprises du CAC 40 et du SBF 120 atteint des niveaux record, avec respectivement 46,7 % et 46,4 %.
La mixité progresse à la fois au sein des conseils d’administration et des instances dirigeantes, selon la deuxième édition du baromètre annuel sur la mixité des instances dirigeantes de l’IFA et Ethics & Boards publié le 29 février 2024. "Cette année 2024 conforte la bonne performance des sociétés françaises qui comptent 46,7 % de femmes au sein des conseils d’administration du CAC 40, et 46,4 % au sein des sociétés du SBF 120", selon l’étude.
Les femmes sont maintenant bien représentées dans les instances de gouvernance des grandes entreprises. Mais, selon le nouveau baromètre de l’IFA, il reste encore du chemin à faire pour leur permettre d’atteindre les postes de patronnes.
La féminisation des instances dirigeantes dans le SBF 120 progresse bien grâce à la loi Rixain qui a accéléré l'égalité professionnelle. Mais les femmes sont encore rares au sommet, c'est-à-dire aux postes de directrice générale ou de présidente du conseil.
Avec plus de 46% d'administratrices dans le SBF 120, la France fait la course en tête. En revanche, elle a encore besoin de temps pour dépasser le taux de 27% de féminisation des comités de direction.
L'association Wave (Women and vehicles in Europe) récompense les entreprises engagées en faveur de la mixité professionnelle dans le secteur automobile lors de ses Trophées de la mixité. Cette cérémonie aura lieu le jeudi 7 mars 2024 dans les locaux de la Plateforme de l'automobile.
La recherche des bons talents et la rétention de ces derniers sont des préoccupations partagées par de nombreuses entreprises. L'adaptation de l'offre de formations devient essentielle.
Bonne nouvelle ! Les objectifs climat sont enfin devenus la norme pour la rémunération des patrons des entreprises cotées du SBF 120.
Les résultats du 1er Baromètre de la Gouvernance Responsable au Maroc, lancé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), l'Institut marocain des administrateurs (IMA), le Club des femmes administrateurs (CFA) et Ethics and Boards, ont été présentés, récemment à Casablanca.
La Gouvernance Responsable vient de se doter de son premier baromètre. La première édition portant sur un panel de 90 émetteurs faisant appel public à l’épargne a livré de nombreux constats. Les détails…
Près de 90 % des sociétés sont conformes à la loi en ayant au moins un administrateur indépendant au sein de leur conseil.
Les pratiques de gouvernance responsable au Maroc mises en lumière lors de la présentation à Casablanca ce vendredi des résultats du premier Baromètre qui a mis en évidence les pratiques de gouvernance au sein des entreprises du pays. Cette initiative, portée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), l’Institut marocain des administrateurs (IMA), le Club des femmes administrateurs (CFA) et Ethics and Boards, a examiné 90 sociétés cotées ainsi que des entreprises labellisées RSE par la CGEM.
La première édition du Baromètre de Gouvernance Responsable au Maroc, initiée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le Club des Femmes Administrateurs (CFA), l'Institut Marocain des Administrateurs (IMA), et Ethics & Boards, révèle les principaux résultats :
Les résultats du 1er Baromètre de la Gouvernance Responsable au Maroc, lancé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), l'Institut marocain des administrateurs (IMA), le Club des femmes administrateurs (CFA) et Ethics and Boards, ont été présentés, vendredi à Casablanca.
D’après les résultats présentés, les femmes administrateurs sont à 34% membres indépendants et sont 4,2% à occuper la fonction de président du conseil.
La première édition du Baromètre de Gouvernance Responsable met en lumière à la fois les avancées réalisées par les entreprises dans le domaine de la transparence et de la gouvernance responsable, ainsi que les domaines dans lesquels des améliorations sont nécessaires.
L’Institut français des administrateurs, Ethics & Boards et Chapter Zero France publient leur baromètre annuel sur les objectifs climat dans la rémunération des dirigeants du SBF 120. La progression de 2023 doit se poursuivre.Alors que la COP 28 se déroule à Dubaï, l’Institut français des administrateurs (IFA), Ethics & Boards et Chapter Zero France dévoilent leur troisième baromètre sur les objectifs climat dans la rémunération des dirigeants du SBF 120.
Your Internet Explorer version is outdated. Upgrade it, or download Google Chrome for a better experience.