Ethics & Boards in the media

Administrateurs salariés et indépendants pèsent de plus en plus lourd dans les conseils, selon le dernier baromètre IFA - Ethics & Boards.
A l'occasion de la 5ème édition du Palmarès de la féminisation des instances dirigeantes des grandes entreprises françaises, L'Oréal s'est vu remettre le 2ème Prix en présence de Marlène Schiappa, Secrétaire d'Etat auprès du Premier Ministre français chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes. Réalisé par Ethics & Boards, observatoire indépendant de la gouvernance des sociétés cotées, le palmarès examine le taux de féminisation des entreprises du SBF120 en prenant notamment en compte la place des femmes dans leurs instances dirigeantes.
Le nombre de femmes présentes dans les 100 premiers postes de ces 120 grandes entreprises a progressé entre 2016 et 2017. Le nombre de femmes présentes dans les 100 premiers postes de ces 120 grandes entreprises a progressé entre 2016 et 2017.
La société foncière Gecina, le groupe de cosmétiques L'Oréal et le groupe immobilier Icade arrivent en tête d'un classement des entreprises les plus vertueuses en matière d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes rendu public jeudi.
Depuis 2013, le cabinet Ethics and Boards, fait le classement, dans les entreprises les plus grandes cotées en Bourse (SBF 120), des sociétés qui respectent au mieux la féminisation dans les instances dirigeantes et la politique de mixité. Les mauvais élèves aussi sont pointées du doigt.
La loi a permis de rajeunir, d’internationaliser et de rendre plus indépendants les conseils, constatent l'IFA et Ethics & Boards.
En ce début d’année 2017, on compte moins de 15 % de femmes en moyenne dans les comités exécutifs ou comités de direction des entreprises du CAC 40 ou dans celles du SBF 120.
L'indice Zimmermann mesure la parité dans les grandes entreprises françaises, six ans après le lancement de la loi Copé-Zimmermann.
Your Internet Explorer version is outdated. Upgrade it, or download Google Chrome for a better experience.