Ethics & Boards in the media

Paris : La contrainte légale a permis de faire progresser la proportion de femmes dans les conseils d'administration des entreprises, alors que la part des femmes stagne dans les comités exécutifs et comités de direction, non soumis à la loi, a indiqué jeudi le ministère des Droits des femmes. Selon une enquête du cabinet Ethic & Boards, les conseils d'administration des entreprises du CAC 40 comptent aujourd'hui 30,3% de femmes, soit une hausse de deux points en un an. La part des femmes dans ces instances a triplé en cinq ans, se félicite le ministère.
La rémunération moyenne des dirigeants des sociétés de l'indice français a augmenté de 3% en 2013 alors que, dans le même temps, le profit net moyen des entreprises de l'indice a, lui, reculé de 10%.
Le groupe PSA n'est pas seul à s'internationaliser. Une étude réalisée pour notre journal par Ethics & Boards(...) montre que l'influence des investisseurs étrangers dans les conseils des grands groupes ne cesse de se renforcer.
Depuis 2010, Floriane de Saint-Pierre et ses équipes mesurent, au travers d'Ethics & Boards, les progrès de la féminisation des instances dirigeantes des grandes entreprises cotées. Et cette tendance semble inspirer l'Europe toute entière, l'Allemagne en particulier.
Respectivement numéro cinq et numéro quatre du classement réalisé par Ethics & Boards, Publicis et Virbac ont un point commun : une femme à la tête du groupe.
L'objectif du classement, réalisé en toute indépendance par le cabinet Ethics & Boards et qui sera réactualisé chaque année, est de contribuer à briser le phénomène du plafond de verre...
Etabli par le cabinet Ethics and Board à la demande de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, ce palmarès attribue aux 120 plus grandes entreprises françaises des points en fonction de différents critères.
Qui est bon élève en matière de parité hommes-femmes et qui est à la traîne? C'est la question à laquelle répond le cabinet Ethics and Board à la demande de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem.
A l'occasion de la semaine de l'égalité professionnelle, la ministre Najat Vallaud-Belkacem a commandé une étude auprès du cabinet Ethics & Boards afin de distinguer les entreprises du SBF120 exemplaires en la matière...
Dans le cadre de la Semaine de l'égalité professionnelle, la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a commandé au cabinet Ethics & Boards un classement de la féminisation des instances dirigeantes des plus grandes entreprises françaises.
Etablie par le cabinet Ethics & Boards à partir de la liste des 120 principales entreprises cotées à Paris, la première édition de ce classement est publiée par...
A CHAUD Le ministère des Droits des femmes et le cabinet Ethics and Board ont publié le palmarès des sociétés les plus avancées en matière d’égalité entre les sexes.
En deux ans, la France a rattrapé son retard. Et désormais, elle caracole dans le top 3 des pays (avec 27 femmes dans les CA, voire 28 selon Ethics & Boards), aux côtés de la Suède (27 femmes) et la Norvège (34 femmes).
Le cabinet Ethics & Boards a passé au gril les 120 plus grandes entreprises françaises et leur bilan en termes de parité. Les résultats, publiés jeudi 17 octobre par le ministère des Droits des femmes, couronnent Orange comme champion en la matière.
Etabli par le cabinet Ethics & Board à la demande de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, ce palmarès attribue aux 120 plus grandes entreprises françaises des points en fonction de différents critères, portant principalement sur la féminisation
Etabli par le cabinet Ethics and Board, et devant être réactualisé chaque année, ce palmarès attribue aux cent vingt plus grandes entreprises françaises – qui ne comptent qu'une seule femme à leur tête – des points en fonction de différents critères, portant principalement sur la féminisation de leurs instances dirigeantes.
Établi par le cabinet Ethics and Board à la demande de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, ce palmarès attribue aux 120 plus grandes entreprises françaises des points en fonction de différents critères, portant principalement sur la féminisation de leurs instances dirigeantes.
Depuis sa création en 2010, Ethics & Boards, fondé par Floriane de Saint Pierre, s'affirme comme le premier observatoire de la gouvernance des entreprises cotées dans le monde. A chaque publication de ses résultats, le focus établi sur la place des femmes dans l'entreprise, en particulier dans les conseil d'administration donne le ton
Le ministère des Droits des femmes vient en effet de publier un palmarès des sociétés du SBF 120, suivant le degré de féminisation de leurs instances dirigeantes et les mesures prises en ce sens, réalisé par l'observatoire Ethics & Boards.
Etabli par le cabinet Ethics and Board à la demande de la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, ce palmarès attribue aux 120 plus grandes entreprises françaises des points en fonction de différents critères, portant principalement sur la féminisation de leurs instances dirigeantes.
Your Internet Explorer version is outdated. Upgrade it, or download Google Chrome for a better experience.