In the media

Accéder à la "réussite" professionnelle représente un enjeu important dans notre société. Cette notion s'est toutefois érodée ces dernières années pour laisser place à un nouveau rapport au succès. Dans son livre, "Les Inattendus" (éditions Eyrolles), l'entrepreneuse N'Geur Sarr encourage à se réapproprier ce concept qui revêt de nombreuses formes.
La RSE revêt une dimension de plus en plus stratégique pour les entreprises. Pour des raisons réglementaires, commerciales mais aussi de recrutement et de fidélisation des salariés.
Des investisseurs veulent mettre la scission des fonctions du PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, au menu de l’assemblée générale du 24 mai. Une demande qui sert à appuyer une autre revendication, celle d’une stratégie climat ambitieuse.
Le groupe de publicité va abandonner la structure duale de directoire-conseil de surveillance pour unifier les fonctions de direction dans les mains d’Arthur Sadoun qui deviendra PDG.
La France souffre toujours des inégalités de genre dans la création et la direction d’entreprise. L’ occasion de rappeler la nécessité de mieux valoriser les entrepreneures dans notre société, avec le concours des pouvoirs publics et par l’exemple des grandes entreprises médiatiques. Par Guillaume Cairou, président de la Chambre de commerce et d’industrie des Yvelines et du Club des Entrepreneurs.
Les lois incitant à la féminisation des conseils d’administration et des comités de direction générale ont eu un impact aussi efficace que rapide. La France figure ainsi en meilleure position que les Etats-Unis, le Royaume-Uni ou l’Allemagne. En revanche, le nombre de femmes dirigeantes reste très faible, à l’instar de la plupart des pays industrialisés.
BAROMETRE 2024 – Où sont les femmes dans les instances dirigeantes des entreprises cotées en France ? Cadremploi fait le point avec Floriane de Saint Pierre, Présidente d’Ethics & Boards, spécialiste de la gouvernance engagée, à l’occasion de la publication du baromètre annuel de la mixité IFA – Ethics & Boards.
Canal+ Réunion annonce que son comité de direction est paritaire : 50% de ses membres sont des femmes, 50% de ses membres sont des hommes.
L'association Wave a décerné ses Trophées de la Mixité dans l'automobile le 7 mars 2024. Plastic Omnium reçoit le prix de la féminisation globale. Renault Group et Forvia, celui de la meilleure progression de la mixité, et Emil Frey France est récompensé pour sa campagne de communication mettant en lumière des femmes du groupe.
Des quotas devront être adoptés par les entreprises à partir du 1er mars 2026 afin d'accroître la proportion de femmes dans les instances dirigeantes. Ils viennent à la suite d'autres dispositifs, qui ont déjà fait leurs preuves. Reste maintenant à attirer davantage de jeunes filles vers des métiers techniques et porteurs. Mais il s'agit là de changer la culture de la société dans son ensemble.
Au cours de la dernière décennie, les femmes ont fait irruption dans les instances dirigeantes des entreprises. Sans faire sauter complètement le plafond de verre.
À quelques jours du 8 mars, on s’interroge sur la place des femmes dans les instances dirigeantes des grandes entreprises. Les précisions de Sarah Lemoine.
Selon le nouveau baromètre IFA/Ethics & Boards, les entreprises du CAC 40 et du SBF 120 ont devancé l’appel de la loi Rixain sur les quotas dans les Comex et les Codirs. La France figure désormais aux meilleures places sur ces questions.
Ce vendredi 1er mars, les entreprises doivent déclarer les résultats de leur index de l’égalité professionnelle qui permet notamment de mesurer les écarts de rémunération entre les hommes et les femmes dans les entreprises.
Que ce soit du côté des instances de direction ou des conseils d'administration, la féminisation des plus hautes sphères des entreprises françaises atteint un niveau inédit en 2024, selon une étude de l’Institut français des administrateurs et d’Ethics & Boards. 45% des entreprises du CAC 40 respectent déjà l'obligation fixée par la loi Rixain de 30% de dirigeantes au sein des comex, applicable en 2026.
L'Institut français des administrateurs-IFA et Ethics & Boards ont publié une étude intitulée "Où en est la mixité des instances dirigeantes ?". En voici la synthèse. "Mixité dans les conseils et les comex En 2024, la représentation des femmes dans les conseils d'administration des entreprises du CAC 40 et du SBF 120 atteint des niveaux record, avec respectivement 46,7 % et 46,4 %.
La mixité progresse à la fois au sein des conseils d’administration et des instances dirigeantes, selon la deuxième édition du baromètre annuel sur la mixité des instances dirigeantes de l’IFA et Ethics & Boards publié le 29 février 2024. "Cette année 2024 conforte la bonne performance des sociétés françaises qui comptent 46,7 % de femmes au sein des conseils d’administration du CAC 40, et 46,4 % au sein des sociétés du SBF 120", selon l’étude.
Les femmes sont maintenant bien représentées dans les instances de gouvernance des grandes entreprises. Mais, selon le nouveau baromètre de l’IFA, il reste encore du chemin à faire pour leur permettre d’atteindre les postes de patronnes.
La féminisation des instances dirigeantes dans le SBF 120 progresse bien grâce à la loi Rixain qui a accéléré l'égalité professionnelle. Mais les femmes sont encore rares au sommet, c'est-à-dire aux postes de directrice générale ou de présidente du conseil.
Avec plus de 46% d'administratrices dans le SBF 120, la France fait la course en tête. En revanche, elle a encore besoin de temps pour dépasser le taux de 27% de féminisation des comités de direction.
Your Internet Explorer version is outdated. Upgrade it, or download Google Chrome for a better experience.